Il fallut patienter jusqu'au 13e siècle pour voir apparaître

Des premiers cristaux correcteurs à nos verres de dernière génération : historique de la verrerie moderne

publié le janvier 29, 2018

Aucune civilisation de par le monde et au cours des siècles n’a pu échapper aux diminutions des capacités visuelles qu’accompagnent le vieillissement … Il fallut patienter jusqu’au 13siècle pour voir apparaître les premiers dispositifs de verres correcteurs. Un petit historique s’impose !

 

L’empereur Néron fut le premier à se servir de pierres ornementales comme dispositifs correcteurs. Une émeraude faisait alors office de système grossissant pour profiter au mieux des combats de gladiateurs. C’est finalement à partir du XIIIe siècle que des moines italiens développeront les premiers verres correcteurs en béryl poli (un type de cristal), comme pierres de lectures. Ce procédé se sophistiquera plus tard via l’utilisation de verre de Murano, plus malléable donc facile à façonner.

IL S’EN EST FAIT DU CHEMIN !  

Nos lunettes modernes permettent aujourd’hui de pallier à toutes les amétropies! Il s’agit donc désormais d’optimiser au maximum ces nouveaux verres.  

Pour les verres simples (destinés à remédier aux myopies, astigmatismes et hypermétropies), le but sera de développer des matériaux toujours plus fins et des traitements plus performants (faciles de nettoyage, de bonne durabilité dans le temps, notamment face aux rayures).  

Pour les verres complexes, le défi de ce siècle consiste à obtenir une vision nette et facile d’accès en tout point du verre, à toutes les distances. Nos verres progressifs utilisent ainsi des technologies de pointe pour s’adapter au mieux à votre amétropie, vos activités et vos habitudes de port.  

Les opticiens Eye Like mettent un point d’honneur à vous proposer des verres ergonomiques de qualité pour vous proposer le meilleur, chaque jour.