Silmo : le rendez-vous international de la filière optique-lunetterie

Silmo : le rendez-vous international de la filière optique-lunetterie

publié le octobre 14, 2016

Tout le monde a son salon ? Eh bien, la lunetterie aussi a son propre mondial ! Le Silmo, le Salon international de l’optique est l’occasion idéale de découvrir ou de redécouvrir une offre qui ne cesse de se renouveler et de profiter des multiples évolutions en matière d’optique pour vous proposer les modèles les plus performants… et aussi les plus design ! Allez, on vous y emmène!

La petite histoire

Le Silmo a ouvert ses portes pour la première fois à Oyonnax, en mai 1967. 2016 est donc la répétition générale avant de souffler ses 50 bougies ! L’âge de la sagesse dit-on ? Eh bien, l’édition de cette année restera l’occasion d’être un peu fantasque ! Et puis, après tout, même une fois le cap des 50 ans passé, le salon se promet de rester un rendez-vous original pour tous les professionnels de l’optique.

Revenons donc un instant en 1967. Le salon de l’optique s’est installé à Oyonnax, dans une surface de 1 500 m² et s’est offert le plaisir et le privilège d’accueillir quelques 58 exposants dans le cadre du SIP : le Salon International des Plastiques de la lunetterie et du Matériel pour opticiens. Mais le nom de Silmo n’est arrivé qu’en 1970 lorsque les différents lunetiers ont pris leur indépendance.

Depuis, il a été l’occasion pour tous les professionnels de l’optique de présenter leurs nouveaux modèles mais aussi toutes les nouvelles avancées qui ont ponctué l’histoire récente de la lunette. Parce que, oui, ces dernières années, les lunettes aussi ont fait leur révolution : des modèles de plus en plus légers et efficaces sont arrivés !

Qu’avons nous découvert cette année ?

Ce sont d’abord les montures qui nous ont intéressés cette année. Le Silmo a accueilli des exposants qui nous ont présenté des modèles faits de nouvelles matières, apportant plus de souplesse et de légèreté, mais aussi plus de solidité. De l’acétate brulé chez Kuboraum en passant par la corne chez Monoceros, du titane contrasté aux formes imparfaites chez le japonais Masahiro Maruhama, tous ces matériaux sont travaillés à la main, dans le plus grand respect de la tradition de la lunetterie. Un exemple parmi tant d’autres d’un monde qui se renouvelle constamment pour vous offrir les meilleures montures.

Et quand il s’agit du design, il faut bien avouer qu’on risque de ne pas en croire… ses yeux ! Surtout si on a oublié ses lunettes… De l’excentrique, du plus classique, de l’élégance, des modèles qui ont clairement pour ambition d’inscrire définitivement la lunette parmi les accessoires les plus indispensables de la garde-robe !

Le visagisme, la personnalisation, la prise de mesure 3D : trois points ultra mis en avant lors de ce Silmo pour résoudre les irrégularités du visage et s’approcher d’une monture « sur mesure » avec une technologie toujours plus poussée, le scan du visage en 3D.

Le Silmo Paris reste le lieu incontournable pour découvrir les nouveautés de la lunetterie; qui plus est, le partenariat établi avec le salon Première Classe assure la liaison entre mode et santé. Artisans lunetiers, créateurs, designers, tous participent à faire de ce mondial de la lunetterie une occasion particulière.

Et côté santé ?

Le Silmo est aussi le rendez-vous des plus grands verriers du monde. Parmi ces rendez-vous, l’Agora Contacto, le Forum Basse Vision ainsi que la multitude de colloques proposés à l’occasion du Salon. De quoi trouver toutes les nouveautés en matière de vision et de correction ophtalmique apportant au consommateur un confort optimal: des traitements toujours plus poussés vers la santé, des appareils de prises de mesures plus performants tenant compte des contraintes visuels…

Au fil des ans et des progrès réalisés, la lunette s’affirme comme un élément de plus en plus efficace. On peut espérer que les problèmes de vue ne soient plus qu’un mauvais souvenir ! Et chaque édition du Silmo nous en rapproche un peu plus !