Orgreen optics : Denmark meets Japan

Orgreen optics : Denmark meets Japan

publié le mai 11, 2015

Orgreen Optics, ce sont d'abord des lignes. Lignes fuselées, parfois brutes, et qui évoquent pêle-mêle le design urbain, l'innovation et l'aérodynamisme des vieilles voitures de collection. Un mélange unique, qui ne pouvait venir que de deux endroits : la Scandinavie ou le Japon. On ne sera donc pas étonné d'apprendre qu'Orgreen nous vient de Copenhague, et que la fabrication de ses modèles est confiée au savoir-faire japonais.

#7-orgreenoptics-6

Créée en 1997 par Henrik Orgreen, Tobias Wandrup et Gregers Fastrup, la marque a toujours mis en avant sa passion de l'art et sa volonté de transmettre une vision de l'esthétique contemporaine. En résultent des collections épurées, des montures effilées, un goût prononcé pour la culture high tech. Mais ce serait oublier la fascination de ces designers pour une culture beaucoup plus rétro, celle des Corvette, des Chevrolet, et en somme de tout l'imaginaire pictural de l'Amérique d'après-guerre.

#1-orgreenoptics-1-682x1024

Le goût du travail des matériaux se traduit, quant à lui, par une fabrication japonaise, en perpétuelle recherche de technologie de pointe et de perfection. Acétate, titane et bêta-titane se conjuguent, offrant à ces modèles une légèreté troublante et un confort luxueux.

Le travail des coloris est également omniprésent chez Orgreen, qui a développé depuis sa création une palette unique de plus de 400 nuances, conçues au sein de la maison, et qui rappellent, une fois n'est pas coutume, les reflets des carrosseries d'antan, qui varient au gré de la lumière, de la vitesse et des mouvements. Des couleurs qui parent le « fuselage » des montures Orgreen de stupéfiants reflets.